concourspolice

 

SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE LA POLICE NATIONALE

- La fiche métier

- Les épreuves du concours

- Les annales    

La documentation pour réussir ce concours :

Cliquez sur les livres :

     
Concours secrétaire administratifs (prépartation au concours    
       

La fiche métier :

Fonction

Les secrétaires administratifs de la Police Nationale assurent des tâches administratives. A ce titre, ils sont chargés notamment d'appliquer les textes de portée générale aux cas particuliers qui leurs sont soumis. Ils peuvent exercer des tâches de rédaction, de comptabilité, de contrôle et d'analyse.

Le concours est déconcentré, c'est à dire organisé au niveau des secrétariats généraux pour l'administration de la police (SGAP) ou des services administratifs et techniques de police (SATP), dont les coordonnées figurent au dos de ce document. Le passage des épreuves et les affectations initiales s'effectuent dans le ressort de chaque service organisateur.

Le candidat peut, en fonction du calendrier et des ouvertures de postes, s'inscrire sur plusieurs SGAP ou SATP.

Les secrétaires administratifs de classe exceptionnelle peuvent être chargés de la coordination de plusieurs sections administratives et financières ou de la responsabilité d'un bureau.

 

 

LA FORMATION

 

Les lauréats sont nommés fonctionnaires stagiaires durant une année. Au cours de leur stage, ils suivent un cyclede formation initiale, d'une durée de quinze semaines (alternant formation en école et dans les services).A l'issue du stage, ceux dont les services ont donné satisfaction sont titularisés. Les autres peuvent être autorisés àaccomplir un stage complémentaire d'une durée maximale d'un an. Les stagiaires qui n'ont pas été autorisés àeffectuer un stage complémentaire ou dont le stage complémentaire n'a pas donné satisfaction sont soit licenciés,s'ils n'avaient pas préalablement la qualité de fonctionnaires, soit réintégrés dans leur corps d'origine.

Traitement net 1er échelon au 01/07/2010 :

Paris : 1656 €

Province : 1463 €

LA PROMOTION SOCIALE

Le corps comprend trois grades : - secrétaire administratif de classe normale,

-
secrétaire administratif de classe supérieure,
-
secrétaire administratif de classe exceptionnelle.

Les secrétaires administratifs de classe exceptionnelle peuvent être chargés de la coordination de plusieurs sections administratives et financières ou de la responsabilité d'un bureau. Les secrétaires administratifs peuvent accéder, au titre de la promotion sociale, aux concours internes d’officier, d’attaché et de commissaire de police, sous réserve de remplir les conditions spécifiques d’accès à ces concours.

 

Les épreuves du concours :

A. CONCOURS EXTERNE

Il est ouvert aux femmes et aux hommes : ¾ de nationalité française et aux ressortissants des Etats membres de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autre que la France ; ¾ titulaires du baccalauréat Sont admis en équivalence, tout diplôme, titre de formation ou attestation établie par une autorité compétente prouvant que le candidat a accompli avec succès un cycle de formation au moins de mêmes niveau et durée que ceux santionnés par les diplômes ou titres requis, qu’ils soient nationaux ou étrangers (européens ou non).

Peuvent également faire acte de candidature, toutes personnes qui justifient de 3 années d’activité dans la même catégorie socioprofessionnelle que celle de l’emploi postulé (2 ans pour les titulaires d’un diplôme immédiatement inférieur à celui requis).

NB : les mères et pères d'au moins trois enfants qu'ils élèvent ou ont élevés effectivement et les sportifs de haut niveau peuvent faire acte de candidature sans condition de diplôme. ¾ se trouvant en position régulière au regard de la législation sur le service national ; ¾ agréés par le Préfet territorialement compétent.

B. CONCOURS INTERNE

Il est ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, aux militaires ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours. LES EPREUVES DES CONCOURS CONCOURS EXTERNE

EPREUVES D'ADMISSIBILITE (écrites, notées de 0 à 20, toute note inférieure à 5 sur 20 étant éliminatoire)

- Rédaction d'une note de synthèse à partir de documents pouvant comporter des éléments chiffrés (données statistiques, comptables, financières, commerciales et administratives simplifiées) (durée 3 h, coefficient 3).

-Dissertation sur un sujet d'ordre général relatif aux problèmes économiques, sociaux et culturels du monde contemporain (durée 3 h, coefficient 2).

EPREUVES D'ADMISSION (pour y participer, le candidat doit avoir obtenu, aux épreuves d’admissibilité, un total de points fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 50)
- Conversation avec le jury à partir d'un texte ou d'une citation de portée générale permettant d'apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat (préparation 20 mn, durée 20 mn, coefficient 3).
-Interrogation (préparation 15 mn, durée 15 mn, coefficient 2) sur une des matières du groupe d'épreuves choisi lors de l'inscription, tirée au sort par le candidat, et portant sur des notions relatives :
Groupe A : Soit à l'organisation constitutionnelle de la France et aux institutions communautaires ; Soit à l'organisation administrative de la France ;
Groupe B : Soit aux problèmes économiques ; Soit aux finances publiques ;
Groupe C : Soit à l'histoire contemporaine ; Soit à la géographie économique et humaine de la France et aux principales données économiques relatives aux pays de l'Union européenne .

 

CONCOURS INTERNE

EPREUVES D'ADMISSIBILITE (écrites, notées de 0 à 20, toute note inférieure à 5 sur 20 étant éliminatoire)

-Rédaction d'une note administrative, à partir d'un dossier à caractère technique pouvant comporter des éléments chiffrés (données statistiques, comptables, financières, commerciales et administratives simplifiées) et permettant de vérifier les qualités d'analyse et de synthèse du candidat (durée 3 h, coefficient 3).

- Réponse à des questions (cinq à dix) sur un ou plusieurs textes administratifs de portée générale ou à caractère technique. Cette épreuve doit permettre de vérifier l'aptitude du candidat à comprendre le texte et à en expliciter le contenu, en faisant appel à ses connaissances administratives et à des connaissances élémentaires sur le droit constitutionnel et administratif de la France, les institutions communautaires et les finances publiques (durée 3 h, coefficient 2).

EPREUVE D'ADMISSION (pour y participer, le candidat doit avoir obtenu, aux épreuves d’admissibilité, un total de points fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 50)

- Conversation avec le jury à partir d'un texte ou d'une citation de portée générale, suivie de questions permettant de vérifier la connaissance de l'environnement professionnel du candidat (préparation 20 mn, durée 20 mn, coefficient 4).

 

PROGRAMME DES EPREUVES

 

NOTE DE SYNTHESE - NOTE ADMINISTRATIVE

Secrétaire administratif : le programme des épreuves Note de synthèse - note administrative (concours externe et interne)

Le dossier documentaire fourni aux candidats peut comporter des informations statistiques, comptables, financières, commerciales et administratives simples dont la compréhension et l'interprétation sont nécessaires à la rédaction de la note.

L'exploitation d'un document peut nécessiter, de la part du candidat, la réalisation de calculs simples (opérations de base, les fractions, la règle de trois, les rapports et proportions, les moyennes, les pourcentages et les indices).



Organisation constitutionnelle et administrative de la France (concours externe et interne)

A . L'organisation constitutionnelle

1. Le principe et rôle d'une constitution ; la souveraineté nationale.

2. La constitution du 4 octobre 1958 : - le pouvoir exécutif : le Président de la République, le Gouvernement ;

- le Parlement : l'Assemblée nationale, le Sénat ;

- le Conseil constitutionnel ;

- le Conseil économique et social ;

- les rapports entre le Parlement et le Gouvernement : élaboration de la loi, contrôle de l'activité gouvernementale ;

- l'autorité judiciaire.

B . L'organisation et le fonctionnement de l'administration

1. L'administration de l'Etat : administration centrale, services déconcentrés, le préfet.

2. Les collectivités territoriales décentralisées : la région, le département, la commune.

3. Les différents modes de gestion des services publics : régies, établissements publics, entreprises publiques.

4. Les actes de l'administration (décision exécutoire, contrats administratifs).

5. L'organisation et la compétence des juridictions administratives : le Conseil d'Etat, les cours administratives d'appel, les tribunaux administratifs.



Institutions communautaires (concours externe et interne)

Les aspects institutionnels : - les institutions et les organes de l'Union européenne ; - les organes juridictionnels. Economie (concours externe)

A . Présentation de l'activité économique

1. Les acteurs de la vie économique et leurs opérations.

2. La production (valeur ajoutée, P.I.B., facteurs de production).

3. Répartition et consommation :

- les revenus (répartition, redistribution) ;

- la consommation des ménages.

4. Les circuits monétaires ;

5. Les dysfonctionnements (inflation, chômage).

6. Le rôle de l'Etat (politique économique, intervention).

7. Le développement et ses inégalités (croissance).

B . Economie internationale

1. Les échanges internationaux (interdépendances, échanges) ;

2. L'insertion dans l'Union européenne.

3. Le déséquilibre mondial.



Finances publiques (concours externe et interne)

1. Le budget de l'Etat et des collectivités territoriales : préparation, vote, exécution et contrôle.

2. Les ressources publiques.

3. Les dépenses publiques.

4. La Cour des comptes, les chambres régionales des comptes.


Histoire contemporaine (concours externe)

1. La France de 1919 à nos jours (aspects politiques, économiques, sociaux et culturels).

2. La Seconde Guerre mondiale (phases, bilan du conflit).

3. Les lignes de force des relations internationales depuis 1945.

4. Nationalismes et indépendances depuis 1945.

5. Les étapes de la construction européenne et les institutions communautaires.


Géographie humaine et économique (concours externe)

1. La France dans l'espace européen et mondial :

- position géographique ;

- enjeux géopolitiques ;

- le rayonnement mondial de la France.

2. La population de la France (identité, répartition, démographie, croissance urbaine).

3. Les principales activités économiques de la France (agriculture, énergie, industrie, transports, commerce et services).

4. Les mutations des espaces ruraux et urbains français.

5. La circulation des hommes et des biens en France et dans l'Union européenne.

6. Le tourisme en France et dans l'Union européenne.

 

OU S'INCRIRE OU SE RENSEIGNER

 

Leur recrutement s'effectue par concours ouverts aux candidats titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme équivalent organisés par l'administration centrale ou par les préfectures.

Outre le périmètre police nationale, les lauréats peuvent être également affectés dans le ressort des préfectures, de la gendarmerie nationale ou dans les greffes des juridictions administratives.

Pour avoir des informations concernant les concours organisés par l'administration centrale (affectation Paris et Ile de France), cliquez ici 

Pour vous renseigner sur les concours déconcentrés (affectation dans la région où se déroule le concours), vous devez consulter le site internet de la préfecture  de votre choix.

 

 

Les annales du concours de gardien de la paix ou policier:

 

 

Et...

rien pour l'instant

 

La documentation pour réussir ce concours :

     
Concours secrétaire administratifs (prépartation au concours    
       
 

 

 

 

Statistiques

A titre indicatif, vous êtes le ème visiteurs

et sont actuellement présents sur le site

PageRank Actuel